26 juillet 2014

Airelle à feuilles étroites (Vaccinium angustifolum)

Airelle à feuilles étroites - Vaccinium_angustifolium

Cette espèce a été décrite pour la première fois en 1789 par le botaniste britannique d'origine écossaise William Aiton (1731-1793).

Vaccinium, le nom générique de cet arbuste, dérive probablement du latin vaccinus qui signifie « vaches ».

On l'appelle également « airelle de Pennsylvanie », « bleuet à feuille dentelée » et « bleuet nain »; mais au Québec, son nom populaire est tout simplement « bleuet ».

En Europe on l’appelle également « airelle myrtille », tandis qu'en anglais, on le nomme Lowbush Blueberry.

Ses fleurs en forme de cloche ou de grelot sont de couleur blanche, rose ou rougeâtre. Elles apparaissent au printemps.

Cette espèce est résistante au feu et se développe en masse après des incendies de forêt, mais ne résiste pas à une température de moins de -32 °C.

(Source de la photo ci-dessus : http://www.florafinder.com/Species/Vaccinium_angustifolium.php)

J'ai pensé que le moment était bien choisi pour parler de l'airelle à feuilles étroites, car ses fruits bleus très sucrés arrivent justement à maturité en juillet-août.

Airelle à feuilles étroites - Bleuets - Highbush BlueberryVéritable tradition culinaire québécoise, l'usage des bleuets pour des fins alimentaires remonte aux Amérindiens. On trouve des bonbons, du thé, des biscuits, des chocolats et des tartes préparés avec des bleuets. En 2006 seulement, la production de bleuets sauvages du Québec a atteint 70 millions de livres.

Le fruit de l'arbuste, le bleuet, est le symbole de Dolbeau-Mistassini, dans la région du Lac-Saint-Jean au Québec. Il est aussi le fruit symbole de l'État du Maine aux États-Unis.

« Un bleuet est de trop dans un champ de blé, et pourtant qui peut nier que c'est à lui que celui-ci doit son éclat ? »  (Constantÿn Huygens, Les Bleuets)

Le bleuet arrive en tête des fruits et légumes aux effets antioxydants. De sérieuses études ont constaté des effets positifs sur la mémoire. Le bleuet préviendrait aussi la fatigue oculaire, améliorerait la vision et réduirait le cholestérol dans certains cas. L'efficacité du bleuet pour lutter contre le cancer a également été soulignée par des recherches scientifiques récentes.

Le fruit aurait, de plus, la propriété de stimuler la production d'insuline en régénérant les cellules du pancréas. Un résultat intéressant puisque aucun médicament sur le marché ne produit cet effet. Au Canada, l'extrait de bleuet est déjà utilisé, sous forme de supplément, comme traitement complémentaire du diabète de type 2.

SUGGESTIONS DE LECTURE

Mademoiselle Myrtille, Nathalie Choquette, Éditions Dominique et Compagnie, 2013 

978-2-89686-713-4(Ce livre accompagné d'un CD a été récipiendaire du Prix littéraire Cécile-Gagnon, 2013)

Myrtille et le fabuleux circus, Mikaël, Éditions Clair De Lune, 2013

Basile Et Myrtille: Chez Le Photographe, N. Sikias, Librairie Samir éditions, 2009 

Les Démons de Dunwich, Tome 2 : Satané bleuet, Steve Baker et Joël Jurion, Éditions Vents d'Ouest, 2008

Myrtille la marmotte qui rêvait de faire du ski, Raphaëlle Jessic et


Commentaires sur Airelle à feuilles étroites (Vaccinium angustifolum)

Poster un commentaire