15 février 2012

Généreux, le geai bleu

Permettez-moi de vous présenter un autre de mes nouveaux personnages : un geai bleu prénommé « Généreux », ami de Paul Étienne. 

 

Généreux est un oiseau courageux, gentil et très intelligent, qui vit avec deux handicaps : son aile droite est incomplète et il ne parle qu’en proverbes. Généreux est vraiment un oiseau exceptionnel, mais est-ce « en dépit » de ses handicaps ou « grâce » à eux? Peut-être un peu des deux? Généreux, quant à lui, répondrait sûrement que « Dieu nourrit les oiseaux qui s'aident de leurs ailes [1] ».

 

Pour en savoir davantage sur Généreux, lisez ABC d'un génie ignoré, aux Éditions Z'ailées, dans la même collection que Les mémoires d'un ange poilu. 

 

En attendant, j’aimerais partager avec vous le peu que je connais de cette race d’oiseau magnifique : le geai bleu. (Son nom anglais est « Blue Jay ».)

 

Apparence physiqueGeai_bleu_3

Sur ce sujet, je laisse la parole à un auteur qui l’a décrit beaucoup mieux que je ne saurais le faire.

 

« Il a le dos bleu comme un ciel d’hiver, le ventre très blanc, une très belle huppe bleue sur la tête et un collier noir autour du cou. Il a des rayures noires et des taches blanches sur les ailes et sur sa queue. » 

(Jacques Poulin, romancier et traducteur québécois, 1937- , Le cœur de la baleine bleue)

 

Comportement

« Par son cri retentissant, il avertit les autres d’un danger; c’est pourquoi on le surnomme la sentinelle des forêts. »

(Suzanne Brûlotte, photographe et auteure en art animalier québécoise, Les oiseaux du Québec : guide d’initiation)

 

Pour entendre le cri du geai bleu, cliquez sur le lien suivant :  geai_bleu

 

RessourcesGeai_bleu_en_hiver

Humour

 

Un geai bleu avait posé sa candidature pour un poste de réceptionniste au siège social d’une grande compagnie. Le chef du personnel, un peu déconcerté, dit au geai bleu que le candidat devait être en mesure de taper au moins 80 mots à la minute. Le geai lui démontre alors qu’il est assez doué pour taper 100 mots à la minute. Ne voulant pas engager un OISEAU pour l’emploi, le chef du personnel  lui dit que le candidat doit connaître la sténo. À l’examen de sténo, le geai surpasse tous les autres candidats. Finalement, le chef du personnel, pensant pouvoir se débarrasser ainsi de ce drôle d’oiseau, annonce au geai qu’il faut absolument être bilingue pour occuper ce poste. Le geai lui répond : « Miaou! »

(Gary Miller, www.thayerbirding.com/birdjokes.htm)

 

Suggestions de lecture

 

  • L’oiseau, de Guilhem Lesaffre et Marie Noëlle Fustec, Éditions Gallimard Jeunesse, 1997
  • Nos amis les oiseaux, de Pamela Hickman, Éditions Héritage jeunesse, 1989
  •  Le geai bleu et le papillon, de Jocelyne Villeneuve, Éditions du Vermillon, 1992

[1]  Proverbe danois (Europe)

Posté par Manon Corriveau à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Généreux, le geai bleu

Poster un commentaire