Épilobe à feuilles étroites

Les anglais l’appelle « Fireweed » (herbe de feu), parce que l’épilobe pousse en abondance sur les sites d’incendie, après un feu de forêt. Cette fleur, qu’on surnomme « Laurier de Saint-Antoine » ou « Rosebay Willowherb » (en Angleterre), est l’emblème floral du Yukon. En Alaska, on l’utilise pour faire des bonbons, des sirops, et même de la crème glacée.

Commentaires sur

Poster un commentaire







Le jardin de Camille : 131 photos

Date de cette photo : 6 septembre 2007 - 13:41
Envoyé par : Manon Corriveau
Permalien

DiaporamaDiaporama